La lecture d’un manuscrit

Bonjour,

Pour marquer mon retour sur WordPress, je vais parler du lecteur de manuscrit. Ce n’est pas le métier le plus connu, mais je le trouve important et intéressant. J’avoue que j’ai toujours eu un petit côté Indiana Jones et le fait de farfouiller pour dénicher une belle histoire, ça fait son petit effet.

Je lis depuis toute petite et j’ai souvent lu des histoires sur le net via différents sites au cours de ma vie de lectrice (Fyctia, Blogs, Wattpad, Encrier, FictionPress, etc.). En étant chef d’orchestre de mon blog, j’ai souvent eu des épreuves non corrigées à lire et à chroniquer. Puis, l’année dernière, j’ai eu la grande chance de pouvoir lire une bonne dizaine de manuscrits à Gulf stream éditeur à travers un stage.

J’adore ce moment où j’ouvre un manuscrit ou un tapuscrit. Je ne sais pas où je vais, ni avec qui, c’est fascinant. Ce sont des instants de surprises, en bien comme en mal, je suis toujours heureuse de pouvoir apporter ma petite pierre à l’édifice. Même s’il faut rester lucide, nombreux sont les manuscrits refusés en maison d’édition.

Maintenant, j’en viens à parler de ma propre politique de lecture de manuscrits. Soit vous avez une grille de lecture pré-établie, je la suis et vous la rend la plus détaillée possible, soit j’analyse le texte avec ma propre grille de lecture (point n°4).

1 / Je lis les manuscrits intégralement. De A à Z. Pour rendre un avis précis et concis, je me dois de tout lire.

2 / Quelque soit l’avis final (positif, mitigé, négatif), il est important de garder à l’esprit que je tire l’ensemble vers ses atouts, ce qui le différencie d’un autre manuscrit. Chaque livre possède son public.

3 / Autre point très important : un manuscrit/tapuscrit une fois que vous, auteur, avez posé le point final est – malheureusement – bien loin d’être fini et parfait. Il sera toujours à retravailler. Néanmoins, vous devez être fier d’avoir terminé de l’écrire, vous avez su l’écrire de A à Z et voilà pourquoi je me dois de vous lire du début à la fin.

4 / Mon compte-rendu de lecture contient tout ce que j’ai pensé sur votre récit. C’est avant-tout analyser le ton, le style, le rythme ; c’est jauger les personnages, leur cohérence et leur psychologie ; c’est étudier l’univers et s’immerger dans une ambiance ; c’est tester la crédibilité de l’univers. Je note les points forts et faibles, je pointe du doigt les maladresses, les oublis et je vous questionne, je tente de pousser le récit jusqu’au bout. J’évoque aussi le ou les genres de votre roman, j’essaie de voir s’il y a des clichés, des écueils à éviter, de l’originalité, de la surprise. Je vous parle aussi des lecteurs auxquels s’adresse votre plume, du travail sur le texte, des redondances, des répétitions, du vocabulaire.

Je vous propose de lire vos manuscrits et d’établir une fiche de lecture la plus utile possible pour vous (éditeur, auteur, particulier). N’hésitez donc pas à consulter la page Prestations pour en savoir plus.

Lecture demanuscrits

Publicités